Namur: et si on repensait aux commerçants du centre?

«
Pour ce week-end, on aura tout ce qu’il faut pour les barbecues
!
», sourit Thomas Depouhon.
« Pour ce week-end, on aura tout ce qu’il faut pour les barbecues ! », sourit Thomas Depouhon. - C.H.

En cette période de confinement, le centre de Namur est pratiquement désert.

La rue de la Croix, vide.

Quelques commerçants du secteur de l’alimentaire sont encore ouverts mais pour eux, la période est très compliquée.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct