Cannetti ne sera resté que cinq bons mois à Tournai

L’entraîneur français n’a pas survécu au 4 sur 21.
L’entraîneur français n’a pas survécu au 4 sur 21. - Bernard Libert

La situation était devenue intenable. Le RFC Tournai et Carmelo Cannetti se sont séparés d’un commun accord, même s’il apparait évident que le club avait pris sa décision avant de parvenir à un accord à l’amiable. Après avoir remis l’équipe sur pied de façon impressionnante à l’automne dernier, Carmelo Cannetti avait perdu le fil en même temps que son équipe.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct