L’aire d’accueil pour gens du voyage de Namur saccagée

Les derniers occupants ont tout saccagé.
Les derniers occupants ont tout saccagé. - D.R.

Ce mardi, au conseil communal de Namur, Philippe Noël (Écolo), président du CPAS, a évoqué l’aire de repos consacrée aux gens du voyage à Lives-sur-Meuse, le long de la chaussée de Liège. Pour la première fois depuis qu’elle existe, elle ne pourra pas être ouverte comme prévu au 1er mars. La raison : tout doit être refait et des travaux sont en cours jusqu’au mois d’avril.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct