UR Namur-FLV: six «anciens» du noyau menacent de ne plus venir

Grogne dans le noyau.
Grogne dans le noyau. - V.L.

La séance de ce mardi, qui s’est transformée en réunion, a été particulière à l’UR Namur-FLV, vu l’annonce faite par le président Christophe Graulus deux jours plus tôt de la vente du club. «J’étais présent pour ma part, mais je n’ai pas envie d’évoquer les problèmes rencontrés par le club. Cela ne me regarde pas.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct