Ils quittent les États-Unis pour s’installer à Arlon

Un frère et une soeur américains vont venir s’entraîner dans le simulateur qui ouvrira en mars dans le chef-lieu.
Un frère et une soeur américains vont venir s’entraîner dans le simulateur qui ouvrira en mars dans le chef-lieu. - Photo d’illustration

Le bâtiment fait plus de 20 mètres de haut et il se dresse vers le ciel sur le long de la E411. Impossible de passer à côté. Le « LuxFlY Skydive » a tous les atouts pour devenir une attraction incontournable dans la Grande Région. Le simulateur de chute libre veut amener 100.000 clients par an.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct