Mirante: «Un choix difficile mais nécessaire»

Mirante remercie Focant et son staff.
Mirante remercie Focant et son staff. - P.V.G.

« Je travaille chez Proximus à Bruxelles et je devais donc travailler tôt les jours d’entraînement, et tard les autres jours », explique-t-il. « Cela m’empêchait souvent de souper avec ma femme et de voir mon fils, Livio, qui va fêter son premier anniversaire le 30 novembre.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct