Il avait braqué le magasin bio de Virton pour nourrir ses chats

Me Dimitri Soblet défend la partie civile dans ce dossier.
Me Dimitri Soblet défend la partie civile dans ce dossier. - A.D.

« Je regrette ce que j’ai fait. Je n’aurais jamais dû faire cela », a lancé le jeune détenu, né en 1993, qui s’est présenté ce lundi face au tribunal correctionnel d’Arlon. Ce dernier doit répondre du braquage du magasin bio de Virton le 15 juin dernier. « Je l’ai fait sur un coup de tête. Je devais nourrir mes 14 chats, dont certains étaient malades.

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.
Vous ne voulez pas découvrir le nouveau site de la Meuse ni suivre en continu toute l'information de votre région pour seulement 1€ par mois ?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.

Vous ne souhaitez pas profiter de notre offre à 1€ par mois?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

 
Tous

En direct

Le direct