Affaire Anaïs: le manège des cartes SIM

A la barre, Alysson Jeandenant a multiplié les trous de mémoires.
A la barre, Alysson Jeandenant a multiplié les trous de mémoires. - Benoît Blary

Comment expliquer qu’une série de manipulations des cartes Sim des téléphones portables d’Anaïs Guillaume et de Céline Gillet se soit produite, la nuit du 16 au 17 avril 2013, au domicile de Philippe Gillet sans que ce dernier s’en soit aperçu ?

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct