Lorenzon: «Je me sens triste de quitter Rebecq»

Lorenzon.
Lorenzon. - RUSR

Un choix que l’attaquant brabançon a eu beaucoup de mal à prendre. « Rebecq voulait que je reste et je me sens vraiment bien ici. Seulement, je déménage bientôt et avec mon boulot, j’aurais eu une heure de route à faire la saison prochaine pour venir à Rebecq. À 32 ans, je voulais me rapprocher de chez moi et de ma famille.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct