L’agriculture et la sécurité: les priorités à Attert

«
Un radar répressif sera bientôt installé aux endroits les plus dangereux de la commune
», explique Josy Arens.
« Un radar répressif sera bientôt installé aux endroits les plus dangereux de la commune », explique Josy Arens. - M.M.

Ce n’est un secret pour personne, Josy Arens, bourgmestre d’Attert, espère faire de sa commune, un espace « zéro pesticides ». «  Je souhaite que la commune d’Attert soit pionnière en la matière  », sourit le bourgmestre. « 

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct