Inédit: un wallaby attrapé dans les bois de Seraing!

Vidéo

Découverte plus qu’originale ce jeudi après-midi à Seraing. Un passant qui se baladait dans la forêt a aperçu un animal étranger à ceux que l’on peut voir dans nos contrées d’habitude : un wallaby, soit un kangourou de petite taille. Il a directement fait appel aux équipes de la police de Seraing-Neupré.

Arrivés sur place, les policiers, aidés par une équipe de la SRPA de Liège, a essayé de rattraper l’animal en liberté. Très apeuré, le jeune wallaby ne se laissait pas approcher. Malgré des équipements solides, l’animal est parvenu à plusieurs reprises à se dégager des perches des secouristes.

©TVA

Finalement, il aura été capturé et amené à l’hôtel de police de Seraing,rue de la Bouteille. Il a été pris en charge par une ambulance pour vérifier qu’il est en bonne santé. L’animal âgé d’un an et demi a été blessé à la patte et au museau.

coup de coeur

Ses propriétaires ont été prévenus et sont rapidement venus le chercher. Il s‘agit en effet de leur animal de compagnie « exotique ». « Nous l‘avons acheté il y a trois semaines au parc Clabots à Bierset. A la base, nous y étions allés pour acheter des poules mais quand on a vu Wally, on est tombé sous son charme, donc on est revenu avec lui à la maison », a expliqué le couple.

Thomas Van Ass
©TVA

L‘animal est logé à l‘extérieur de la maison, à Seraing, tout près d‘où il a été retrouvé, dans un grand enclos, mais il a tout de même réussi à s‘échapper. Ce qui contraint le propriétaire à revoir sa clôture. Le marchand de volailles Clabots, qui élève des wallabys depuis 30 ans, nous explique en effet qu‘un wallaby « peut sauter jusqu‘à 1m30 de haut s‘il a été effrayé par quelque chose. C‘est nécessaire que la clôture mesure minimum 1m40 de haut ».

©TVA

Les animaux de ce type ne sont effectivement pas habitués à rester dans un enclos. « Ils ont besoin d‘espace, c‘est pour cette raison d‘ailleurs qu‘il a tenté de fuir, pour retrouver du terrain, explique Fabrice Renard. Il y aura toujours un risque de fugue et c‘est dangereux pour l‘animal et pour les automobilistes, notamment, car il pourrait causer un accident en traversant les routes. Ces animaux ne devraient pas, selon moi, être détenus, même si une dispositive wallonne sur les mammifères l‘autorise. Cette dispositive, par exemple, n‘autorise plus la détention d‘animaux sauvages, ce qui était le cas auparavant ».  

Esen Kaynak

Chargement
Tous

En direct

Le direct