L’auteur du meurtre de Bastogne avait préparé sa cavale

Lemaire (médaillon) est décrit comme «
un fou, un malade
»
Lemaire (médaillon) est décrit comme « un fou, un malade » - D.R.

L’autopsie du corps de Marie-Thérèse Roufosse -que tout le monde appelait simplement Marie- devait avoir lieu ce mardi.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct