Merhy: «Ce serait prétentieux de ma part de me comparer à Ali»

Merhy: «Ce serait prétentieux de ma part de me comparer à Ali»

Sous contrat avec l’ADEPS, Ryad Merhy, né à Abdijan d’un père libanais et d’une mère ivoirienne et arrivé chez nous à l’âge de 3 ans, a la chance de pouvoir vivre son rêve à fond, celui pour lequel il se prépare depuis des années, à savoir devenir champion du monde de sa catégorie, les poids lourds-légers.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct