Dutroux: l’émotion a gagné les États-Unis

Dutroux: l’émotion a gagné les États-Unis

Et d’emblée, celle qui a bien connu l’affaire Dutroux en 1996-1997 (voir ci-contre) ne mâche pas ses mots en plantant le décor : « J’ai d’abord pensé à une mauvaise blague ! », écrit-elle. « Libérer Marc Dutroux de prison ? Mais hélas, non… »

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct